Connexion

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

L'inscription est gratuite et ne prend que 30 secondes.
Une fois inscrit, vous aurez un accès total au forum, et pleins d'autres privilèges.





Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234) 
Auteur Message
Writers & Modératrice
Writers & Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 06/06/06
Localisation: Dans la lune... Australia (au)
Message 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)


Ven 19 Avr, 2013 09:45
Profil
NCIS Director
NCIS Director
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Homme
Inscription: 21/02/05
Localisation: Lyon, LA. United Kingdom (uk)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Le release press ;


Citation:
GIBBS AND THE TEAM ARE ASSIGNED LEGAL COUNSEL AFTER THE DEPARTMENT OF DEFENSE IG INVESTIGATOR PUTS THEIR FUTURE AT THE AGENCY IN JEOPARDY, ON THE 10TH SEASON FINALE OF “NCIS,” TUESDAY, MAY 14

Guest Stars Include Colin Hanks as Department of Defense IG Investigator Richard Parsons, Muse Watson as Mike Franks and John M. Jackson as Rear Admiral AJ Chegwidden

“Damned If You Do” – The international manhunt for Eli David and Jackie Vance's killer turns into a federal witch hunt against Gibbs and the team, which questions their unconventional methods and threatens their future at the agency, on the 10th season finale of NCIS, Tuesday, May 14 (8:00-9:00 PM, ET/PT) on the CBS Television Network. Guest stars include Colin Hanks as Department of Defense IG Investigator Richard Parsons, Muse Watson as Mike Franks, and John M. Jackson as Rear Admiral AJ Chegwidden.


SERIES REGULARS

Mark Harmon (NCIS Special Agent Leroy Jethro Gibbs)
Michael Weatherly (NCIS Special Agent Anthony “Tony” DiNozzo)
Cote de Pablo (NCIS Special Agent Ziva David)
David McCallum (Dr. Donald "Ducky" Mallard)
Pauley Perrette (Abby Sciuto)
Sean Murray (NCIS Special Agent Timothy McGee)
Rocky Carroll (NCIS Director Leon Vance)
Brian Dietzen (Jimmy Palmer)


GUEST CAST

Colin Hanks (DOD IG Investigator Richard Parsons)
Muse Watson (Mike Franks)
John M. Jackson (Rear Admiral AJ Chegwidden)


WRITTEN BY: Gary Glasberg
DIRECTED BY: Tony Wharmby

_________________
7724


Mar 30 Avr, 2013 00:15
Profil Site Internet
Writers & Modératrice
Writers & Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 06/06/06
Localisation: Dans la lune... Australia (au)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Ouverture du sujet.
Merci d'attendre d'avoir vu l'épisode avant de participer et de le noter :
http://dossiers.team-ncis.com/saisons/episode-10x24
Balises spoiler uniquement sur les révélations : Fin de l'histoire, détails importants, tueurs...

_________________
24085


Mar 14 Mai, 2013 21:59
Profil
Contrôleur général des armées
Contrôleur général  des armées
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 17/02/10
Localisation: toujours à l'ouest ... Pakistan (pk)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
My God ! Quel épisode !!
Quatre mois pour subodorer ce qui s'est passé pendant ces "four months later...." pour aboutir à un Gibbs en sniper et mon dieu, sa cible, non, il y a une explication !
Bouhou ! :(
A revoir pour saisir tous les détails des face à face (Morrow/Vance par exemple), mais j'ai été baladée captivée par le Boss dans la nature, les tensions au sein du NCIS ( ascenseur Ziva/Parsons, excellent encore une fois ), des dessous politiques....et ce final, waouh !
Que de questions ! :roll:

_________________
"La beauté est un miracle de l'instant" Hafid Aggoune.

32863

Je suis Charlie.


3 personnes ont plussoyé ce message : AtlanteFanCecSasha Richester



Mer 15 Mai, 2013 07:10
Profil
Maître principal
Maître principal
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 22/02/10
Localisation: In the clouds United States (us)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Waw quel épisode !!!!!!!!!!! :yahoo:

Ce que j'ai particulièrement aimé :
:arrow: Les jeux d'acteurs excellents. :great:
:arrow: Les scènes de cauchemar de Gibbs en présence de Mike. Ça m'a rappelé l'épisode “Life Before His Eyes” et les "What if".
:arrow: Tony et Ziva dans la forêt plus proche que jamais. Même s'ils se voilent toujours la face en se considérant toujours comme des "friends". Le bisou de Tony, la main de Ziva sur Tony, scène pleine de tendresse. :love11:
:arrow: Le bisou de Tony à McGee. :lol:
:arrow: Les rebondissements sont au rendez-vous. :shock:
:arrow: L'équipe qui s'inquiète pour Gibbs. ^^
:arrow: Abby qui joue sur l'ordi à tuer Richard Parsons. :fire:
:arrow: Les scènes dans l'ascenseur.
:arrow: De l'émotion notamment vers la fin.

[Afficher] Spoiler:
Lorsque Tony, McGee et Ziva rendent leurs insignes pour protéger Gibbs.
:(
:arrow: A la fin le suspense
[Afficher] Spoiler:
Gibbs visant Tobias Fornell, a-t-il vraiment tiré sur lui ?
:?

_________________
http://www.youtube.com/user/CharperKingman


Mer 15 Mai, 2013 07:23
Profil Site Internet
Writers & Modératrice
Writers & Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 06/06/06
Localisation: Dans la lune... Australia (au)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Un commentaire de l'épisode :

Citation:
NCIS Season 10 Finale 2013 Review “Damned If You Do” – What Just Happened?

In this episode of NCIS, called “Damned If You Do,” Gibbs faces down Parsons and his seemingly endless bag of tricks. But Parsons soon comes to realize that Gibbs isn’t going down without a fight – or without the help of his friends.

After watching this episode twice, I feel like I have a bit more of a handle on what happened, but I don’t think that ending will ever make sense to me no matter how many times I watch it. So I’ll just talk about what I *think* I understand.

Parsons

Parsons was quite the enemy in this one. It turns out that he hoards classified information and even has sensitive stuff on some higher ups. What I found interesting about that was the fact that he seems to be doing pretty much what he’s trying to take Gibbs and the team down for – stretching the law to serve his own purpose. But the difference is while Parsons is doing it to benefit his career; the team did what they did to save lives.

Gibbs

Gibbs was pretty hard to read all through this episode. I mean we all knew he was going through a lot of stuff – any time the ghost of Mike Franks shows up to give Gibbs advice, you know he needs help – but I couldn’t quite tell what he was planning. Then it hit me; maybe the reason I couldn’t put my finger on what Gibbs was planning was because even he didn’t know what to do. Other than just take the fall and keep his team safe.

The team

Speaking of the team – there were some great moments with all of them in this one. There was the normal amount of joking and camaraderie, but also a fair bit of everyone working together to protect each other and protect Gibbs. There were so many moments to love that I won’t go into any here, but leave them for you to enjoy in my “favorite bits” section.

The ending

Like I said above, I’ll never understand what that ending was supposed to mean and I’m sure that’s exactly how it’s supposed to be. We jumped ahead to the time right before the show will premiere and I’m guessing we’ll find out what happened in flashbacks. Though how they will explain Gibbs putting a bead on Fornell, I have no idea. I can only assume that some or all of what we saw was faked (as in Fornell was in on it, etc), but I can’t wait to see how they pull it off. Also, with so much time having gone by I can’t help but to wonder what the team will have been doing all that time? Are they all off on vacations? Working in different jobs? Or are they all secretly undercover somewhere and their resignations were part of the big plan as well.

So many questions and we have four month to wait until they are answered. Here comes another long summer.

My favorite bits..

Wondering if Gibbs was in a dream or a memory.

“Geez, you think you got him there, Mike?”

The bodies bobbing up in the water and Gibbs seeing his team standing on the bank. Creepy.

Vance informing Tom that he may have said to let Bodnar go, but his wife was telling him something else.

“Where’s my cup of tea, son?” – Haha! I love this guy.

Tony informing the men that McGee filed all his naked anime pictures under “N.”

Abby shooting a cartoon version of Parsons.

Palmer calling Abby “Abby Oakley.”

Vance holding a super-secret meeting in the elevator.

Palmer trying to explain just how he’d come to discover a bug in the ladies room.

Tony admitting that he’d been on the roof of the elevator. Aw, how come we didn’t get to see that??

“I’m going to vote for bi-weekly elevator meetings.” – I’m so with her on that.

Finding out that Gibbs had made himself a cabin, and a road to boot.

“Are you enjoying nature, Tony?”
“Yes, I just don’t nature when it’s all over my shoes.”

Gibbs pointing out that the possum had been there first.

“I’m not sure Ziva’s ready for the full-on Mel Brooks Blazing Saddles experience.” – Literally LOL’d at that.

Gibbs inviting McGee to join the party and pull up a stump.

“Kevin Spacey.”
“You know him?”

“I already gave them a heads-up.”
(Tony stares)
“Oh, God.”

Jimmy announcing that he and Breena were adopting. Such awesome news!

Abby talking about Major Mass Spec coughing up hairballs.

“Where I come from a radiated and tortured head in a box usually means ‘back off.’” – Yeah, I think I’d agree with that assessment.

McGee’s little grin when tony figured out how he was getting his info. Way to go, McGee!

“Oh, I’ve seen this expression before. McSnoop Dogg! Are you getting jiggy with some highly classified DoD beauty?”

Tony kissing McGee on the head and McGee begging him to never do it again.

“Why is McGee’s evil doppelganger getting all the good stuff?”

Gibbs refusing to play by Parsons’ rules

“Hey it is not your job!”
“It is not about my job, this is about my family!”

Gibbs’ little nod to send Tony after Ziva.

Ziva apologizing to Tony for hurting him during all of it. Sorry, just have to get this out of my system..Finally!

Tony kissing Ziva on the forehead. I thought it was interesting that Tony also kissed McGee on the head. Almost as if they’re trying to say “See? He kisses all of his friends on the forehead,” like they’re actively trying to keep us non-Tiva lovers as happy as all the Tiva lovers.

That whole conversation between Vance and Morrow in the park. Connections upon connections upon connections – it all made my head hurt.

Franks asking Gibbs to pour him a drink.

“Maybe it’s time to stop thinking and start doing.”

Franks pointing out all the people that Gibbs had lost, including himself and telling Gibbs that he should come clean.

“All I ever wanted to be was a good Marine. Good husband.”
“And you have.”

“You’re preaching to the symphony, Tony.”
“Choir.”

“Since when did it become illegal to catch bad people and do good things?”

Abby saying she wanted to kick Parsons in his delicate place.

The fact that Gibbs wasn’t even fazed to find out that the CIA was behind Kazmir’s death.

“What’s the catch?”
“It might kill you.”
“So could bad clams.”

Vance shredding Abby’s old forensic report.

Tony, McGee and Ziva handing in their badges. Wow.

Gibbs pulling out Franks’ old box of files and burning them.

Vance informing Parsons that Gibbs’ team had just taken responsibility for everything.

“Is Agent Gibbs so valuable, that you would allow this to happen?”

Four Months Later??

Gibbs putting Fornell in his sights and the sound of the gunshot over the finale credits. I mean…. what????

What did you think of this episode of NCIS? Got any favorite bits or least favorite bits of your own? I’d love to hear from you!


Source : TV Equals.

_________________
24085


1 personne a plussoyé ce message : adrastea



Mer 15 Mai, 2013 08:55
Profil
Amiral de la flotte
Amiral de la flotte
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 17/11/09
Localisation: Blois France (fr)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Je me suis d'abord dit que l'épisode se déroulait un peu mollement, avant de comprendre vite fait que les choses se précipitaient progressivement. :great:

Les dialogues sont excellents, de même que certaines scènes magistralement interprétées par les acteurs, notamment
[Afficher] Spoiler:
le duo Parsons / Ziva dans l'ascenseur. Sans dire un mot, Ziva nous transmet tout ce qu'elle ressent à ce moment-là : du chagrin, bien sûr, mais aussi une fureur sans nom.


Quelques petites choses que certains d'entre nous avaient bien pressenties :
[Afficher] Spoiler:
- C'était bien un chalet que Gibbs fabriquait dans sa cave ! :yahoo:
- La démission collective à la fin.
- Il me semble aussi que quelqu'un avait pensé à la CIA pour l'attentat contre Kazmi.


Tout au long de l'épisode, on ne voit vraiment pas comment Gibbs va s'en sortir, même à la fin. Mais ce qui est jouissif aussi, c'est de voir
[Afficher] Spoiler:
Parsons perdre peu à peu la main, notamment face à Chewigtruc et aux découvertes de ses trois "kids".


Les scènes alternatives n'ont pas grand-chose de déroutant, en revanche, ni de bien capital.

Quant à la fin... beaucoup de questions !
[Afficher] Spoiler:
Que s'est-il passé durant ces quatre mois ? Fornell est-il vraiment un bad guy à abattre (au fait, il bosse pour le FBI, lui, qu'est-ce que le FBI vient faire là-dedans ?) ? Comment la mort du soldat irradié peut-elle avoir un rapport avec l'enquête de Parsons ?


Bref, nous ne sommes pas vraiment angoissés par le cliffhanger
[Afficher] Spoiler:
(aucun de nos personnages favoris n'étant en danger mortel)
, mais celui-ci va à coup sûr faire chauffer nos méninges pendant les semaines à venir ! Une chose est sûre : personne ne l'avait vu venir, donc c'est une excellente trouvaille !

_________________
http://www.fanfiction.net/~atlante41

D. : I'm gonna take Tali to Israel to get some answers. Then I'm going to take her to Paris. Ziva loves Paris.
G. : You gotta do what you gotta do.
D. : And you gotta believe what you gotta believe.


1 personne a plussoyé ce message : kendy92



Mer 15 Mai, 2013 10:58
Profil Site Internet
Maistrancier
Maistrancier
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 14/04/13
Localisation: quelque part perdu dans ma tête! Canada (ca)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Très bon épisode !! :)
J'ai beaucoup apprécié les dialogues entre les personnages.
[Afficher] Spoiler:
La sensibilité de Ziva m'a fait de la peine pour elle. :cry: Elle a déjà perdu sa famille biologique, elle veut pas perdre celle qu'elle a choisie maintenant...

En plus,
[Afficher] Spoiler:
les scènes dans l’ascenseur étaient juste formidable !

Et la fin ! :shock: Il y a de quoi garder le suspense jusqu'à la prochaine saison ! :)

_________________
Trouve en toi l'endroit où est la joie et la joie vaincra la douleur. ~Joseph Campbell

Image


Mer 15 Mai, 2013 14:00
Profil
Matelot breveté
Matelot breveté

Sexe: Homme
Inscription: 09/01/10
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Wouaw.... quel épisode.... quel final...

Cela démarre assez doucement, mais la tension monte jusqu'au bout.

Le retour de l'ancien JAG est pour moi très réussi !

[Afficher] Spoiler:
J'ai adoré son : So, where is my cup of thea son ? :app:


Et quels jeux d'acteurs ! Pas un n'a démérité je trouve.

Que de questions cet épisode pose !

[Afficher] Spoiler:
- Que vient faire le soldat irradié dans le schmilblik ?
- Que s'est-il passé durant ces 4 mois ?
- Sur qui a tiré Gibbs ? Ou plutôt, qui est-ce que Fornell protégeait ? (Car je doute que ce soit sur lui que Gibbs ait tiré.)
- Qu'ont fait nos trois agents durant ces 4 mois ? Ils ne se sont certainement pas assis sur un transat à siroter des cocktails pendant tout ce temps.
- Comment la team va pouvoir se reconstituer et se dédouaner des accusations ?


2 personnes ont plussoyé ce message : adrasteaceduma



Mer 15 Mai, 2013 17:53
Profil
Contrôleur adjoint des armées
Contrôleur adjoint  des armées
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 17/01/09
Localisation: Dans la cave, a côté du bateau, avec le bourbon France (fr)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Bon je vais commencer par un avis général : je pense que c'est le meilleur final depuis la saison 6 voire la saison 5.

Des points négatifs cependant :
- un épisode écrit par Glasberg, donc assez lent. C'est pas un scénariste de folie, c’est clair. Ses principaux défauts selon moi : un humour parfois pas assez présent, un Tiva "awkward", un rythme pas assez soutenu.
J'adore Mike Franks, mais bon, là il sert à quoi ? Sa voix me sortait plutôt de l'épisode au lieu de m'y immerger.

Cependant à côté de ça, les points positifs sont innombrables. Des scènes de rêve glauque de Gibbs, en passant par la
[Afficher] Spoiler:
démission des 3 mousquetaires
, une intrigue qui se tient très bien, un avocat taillé sur mesure pour Gibbs, un ascenseur bondé d'espions débutants, un Parsons dégoulinant de fiel, un Tom Morrow qui me manque de plus en plus, un Gibbs qui refuse de jouer selon les règles de son accusateur, qui refuse le "jeu",
[Afficher] Spoiler:
et redevient militaire en partant en mission spéciale pour les forces spéciales du JSOC, remplaçant quelqu'un qui a payé de sa "tête" son rôle.


[Afficher] Spoiler:
Citation:
- Que vient faire le soldat irradié dans le schmilblik ?

Bonne question, pourquoi irradié ? Une tête coupée envoie déjà un bon "message".
Citation:
- Que s'est-il passé durant ces 4 mois ?

Encore une bonne question, pour Gibbs, mais aussi pour le trio au chômage.
Citation:
- Sur qui a tiré Gibbs ? Ou plutôt, qui est-ce que Fornell protégeait ? (Car je doute que ce soit sur lui que Gibbs ait tiré.)

Idem, et est-il en infiltration, donc se faisant passer pour un méchant ? Ou agit-il pour le compte de sa mission, avec la CIA/Homeland and co, sans qu'apparemment le FBI en soit informé. J'imagine qu'il s'agit de cet "ennemi de l'intérieur" que la CIA et Homeland redoutent au point de détourner les soupçons de l'Iran et d’Israël ver une autre piste.
Citation:
- Comment la team va pouvoir se reconstituer et se dédouaner des accusations ?

Ça par contre... en gros a été promis à Gibbs l'immunité pour lui et sa team s'il arrivait au bout de sa mission.

Mais cette scène finale est unique, pour une fois, c'est pas une reprise du tout, c'est pas dangereux dans la seconde pour nos agents, ceci-dit, on voit très bien comment ça pourrait finir mal. Surtout si Fornell est entier et en rogne...


Un épisode qui m'a emballée. Quel dommage que sur le même scénario, on n'ait pas eu la patte d'un Steve Binder pour emballer le tout. Quitte à le co-écrire avec Glasberg.

Je ne vais jamais pouvoir attendre 4 mois ! C'est horrible...

_________________
21664
Functional Mute.


Mer 15 Mai, 2013 19:24
Profil
Amiral de la flotte
Amiral de la flotte
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 17/11/09
Localisation: Blois France (fr)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
J'ai un peu l'impression, toutefois, que Mike Franks, c'est le Iago de Gibbs. En gros, il l'incite à tirer d'abord et à poser les questions ensuite, quelles que soient les conséquences... Or, dans les rêves de Gibbs, lorsqu'il suit les conseils de vieil ami, les conséquences sont pour le moins dramatiques... Et puis un pêcheur qui achève ses prises en les flinguant ! :lol: Il va se mettre à dos tous les vrais pêcheurs !

Au fond, Franks pousse Gibbs à faire exactement ce que lui reproche Parsons.

_________________
http://www.fanfiction.net/~atlante41

D. : I'm gonna take Tali to Israel to get some answers. Then I'm going to take her to Paris. Ziva loves Paris.
G. : You gotta do what you gotta do.
D. : And you gotta believe what you gotta believe.


1 personne a plussoyé ce message : Dr.Jackson



Mer 15 Mai, 2013 19:36
Profil Site Internet
NCIS Expert
NCIS Expert
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 20/03/12
Localisation: Derrière toi... France (fr)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Bon alors…
Y a beaucoup à en dire.
Pour une fin de saison, c’était un épisode… particulier.
Je m’attendais à ce qu’ils sortent l’artillerie lourde, à ce que ça saute de partout, tête après tête. En gros, j’avais peur d’un too much.
Et bien, j’ai été agréablement surprise. C’était un épisode de tension grandissante, de descente dans les limbes, et étrangement, de patience.
J’ai été étonnée, et franchement convaincue par la manière dont ils ont remis Mike Franks en jeu. D’habitude, il est le côté sombre de Gibbs. Il réveille le funambule instable qui court bien souvent sur la corde raide. Pas là, bien au contraire. C’était les années d’expérience qui parlaient, c’était sa droiture, sa conscience morale malgré tous ses actes discutables. C’était une nouvelle facette de ce mentor qui révélait un être, tout compte fait, qui en sait plus que les autres, qui a toujours fait du mieux qu’il pouvait, qui n’a pas hésité à se rouler dans la boue, parce qu’en fin de compte… well, « sometimes you have to ruin a good pair of shoes to do what's right ».
C’était un Mike Franks qui appuyait sur ses principes : tirer avant de poser les questions, avec un air de dire « c’est ce que je t’ai transmis, c’est ce qu’on te reproche… j’en suis désolé mais je n’en démords pas. » Parce que, certes, comme c’est relevé plus haut, ça a souvent un résultat cataclysmique, mais parfois, bah…c’est le meilleur qu’on puisse avoir. Il y a ceux qui font des choses discutables pour de justes causes, et il y a ceux qui préfèrent regarder de manière platonique, sans se salir les mains. On choisit son camp, il a choisit le sien.
C’était donc le Mike Franks que seul Gibbs connaissait, qu’on a véritablement aperçu.
Et ce dernier avait donc le choix de suivre la voie de son mentor, ou l’extrême opposé que lui indiquait Parsons. Fidèle à lui-même, il a choisit le juste milieu.
J’ai beaucoup aimé le jeu de Mark Harmon, très prenant, avec son mélange de sensibilité et de force qui lui correspond tellement. On trouve un Gibbs angoissé, désemparé, qui cherche à tout faire pour protéger son équipe, éviter qu’elle sombre avec lui. Il a tiré sur la corde, encore et encore, et bien qu’il le referait, il est conscient que ça ne peut que rompre un jour ou l’autre.
J’aime son désir de protéger les siens. La scène avec Ziva… une véritable discussion familiale même s’il tente de ne pas le présenter comme ça.
D’ailleurs en parlant de Ziva,
[Afficher] Spoiler:
scène bien sympathique avec Parsons, dans l’ascenseur. J’étais de ceux qui se disaient « boh, c’est pas un mauvais bougre, il fait juste son boulot… » Et ben non. C’est qu’un enf**** de sa******. J’aime le silence qu’elle garde de peur de rompre les barrages qui retiennent sa rage. Tout passe dans le regard. Cette sensibilité, cette fureur, et surtout, cette peur viscérale qui est de perdre son second père.

On voit moins l’agent dans cet épisode, que la femme. Sa force, sa fragilité.
DiNozzo prend encore du galon ! Petit poisson a grandit, il est devenu un homme maintenant (à plus de 40 ans, il était temps…), il a enfin la carrure qui va avec. C’est agréable de ne plus voir son côté gamin et lourd sur lequel les scénaristes avaient un peu trop poussé ces dernières saisons.
Notre bon cher Tim ne fait pas grand-chose, mais reste bien pro. Abby, Ducky, Palmer… Fidèles à eux-mêmes, ça fait toujours plaisir.
Vance…tente de gérer les choses mais galère. On a au moins les explications sur le pourquoi Gibbs et pas lui. Même si elles valent ce qu’elles valent.
Tom Morrow… Héhé. Qui en sait un peu plus, qui tente de gérer aussi, et qui montre clairement qu’il a d’autres choses plus importantes dont il doit s’occuper que les gamineries de Parsons et sa volonté d’accrocher Gibbs à son tableau de chasse. Il prend les choses en main, protège son ancien collègue, gueule un bon coup. C’est agréable.
L’avocat de notre cher leader… Ah, je l’aime bien lui. De l’aplomb, de la maturité, de la force. Une volonté de fer, et une complicité certaine avec Gibbs qui se sent nettement rassuré de l’avoir à ses côtés.
Pour en revenir à lui… parce qu’après tout j’en reviens toujours à lui.
Il s’ouvre. Même si ce n’est qu’en parlant avec lui-même, il s’ouvre. Il avoue ses profonds désirs. Il avoue ses peurs. Il est seul, il baisse le masque, il se met à nu, oubliant juste un instant sa pudeur.
Et il se bat.
Mais il se bat selon ses règles.
[Afficher] Spoiler:
Il n’entre pas dans le jeu de Parsons, malgré l’engrenage infernal dans lequel il est pris, malgré l‘absolution que lui offre Franks s‘il suit ce chemin. Il reste droit. Il fait ce qui est juste. En bon marines.

Ses angoisses et ses cauchemars sont très bien rendus. Notamment le premier qui est tellement symbolique qu’il est impossible de tout relever.
[Afficher] Spoiler:
Les cadavres qui remontent à la surface après qu‘ils aient tiré sans vraiment faire attention, riant, dans leur partie de pêche, pas vraiment conscients des conséquences… puis lui au centre, seul, avec ses morts autour, sur sa conscience… des morts dont il est responsable, en fin de compte. Et il est là, au milieu, regardant l’équipe sur la berge de sa raison, plus ou moins en sécurité, qui l’observe sans rien dire. A se démêler avec lui-même. Lui doit naviguer entre les cadavres pour les rejoindre. Pour se sortir de cet enfer putride prêt à l’avaler.
Ramer, ou chavirer.

En fin de compte, l’épisode nous fait patienter, nous entrainant dans les abysses de la conscience d’un homme droit, juste, à qui on reproche d’avoir osé faire ce qu’il y avait à faire. On plonge dans sa fragilité, d’où il sort, paradoxalement -ou pas-, sa force.
[Afficher] Spoiler:
Puis il revient au bercail. « Je ne suis pas un fugitif. » Il a pris le temps dé réfléchir, de se mettre face à lui-même, nu, de se jauger, de jouer cartes sur table avec sa conscience, pour en conclure qu’eh bien, à refaire, il referait la même. C’est donc l’esprit tranquille qu’il retourne à la maison, au NCIS. Et où il fait, de nouveau, ce qu’il a à faire.
Il garde donc sa place de leader malgré les claques et les galères puisque c’est de nouveau à lui de sauver tout ce petit monde en remplissant sa mission, rempilant en mode GI Joe. Cependant, l’équipe n’est pas en reste puisqu’ils acceptent, pour sauver leur patron, de mettre leurs places en jeu. C’est quitte ou double. Ils acceptent de faire tapis, une confiance aveugle en leur supérieur, qui est celui qui doit rafler la mise, pour leur survie. (D’ailleurs, je vois mal Gibbs accepter une telle chose, donc soit y a grosse magouille derrière, soit il n’est pas au courant. Ou un peu des deux.)
Et en fin de compte, on retrouve notre cher Gibbs en sniper, 4 mois plus tard. Les questions s’enchaînent : qu’est-ce que le marines mort vient faire dans l’histoire de Kazmi ? Bon sang qu’est-ce que la CIA a encore foutu ? Qu’est-ce que l’équipe a fait pendant tout ce temps ? Comment Gibbs et macchabé-en-devenir en sont-ils arrivés là ? Qui est la cible ? -parce que bon, à aucun moment la candidature de Fornell a pu vraiment tenir la route. Il est clair qu’il est en mission de protection, donc plusieurs scénarios possibles. Soit Gibbs doit descendre celui qu’il protège. Soit -qui dit « protection », dit « danger »- il est dans le même camp que Fornell et descend un ennemi pour protéger le même type, soit il flingue un ripoux de l’équipe de Fornell -mais ce serait du déjà vu, et ce serait moins fun-. Ou Fornell est en infiltr’, comme c’est proposé plus haut.

Bref, ce n’est pas un cliffangher qui nous fait nous ronger les sangs, mais il ne laisse aucune déception. Un épisode final très bien mené, inédit, rien de réchauffé. Surprenant, et à la hauteur.
C’est un peu une préquelle à la guerre. La préparation mentale du soldat. Ses doutes, ses cas de conscience, sa sensibilité à fleur de peau et sa dureté lorsqu‘il doit faire ce qu‘il a à faire. Parce que quand on commet ce genre d’actes pour son pays et que celui-ci, un beau jour, se retourne pour pointer du doigt les méthodes et les résultats, on doit quand même sacrément se poser des questions. Déjà que quand on a le soutien du gouvernement on a du mal à supporter les démons qui vont avec -Gibbs est le premier à le dire-, alors quand on ne l'a plus...Toutes les croyances, tous les repères s’effondrent. On se retrouve accroché à une foutue falaise, sans baudrier ni rien, à regarder le vide, et à se demander comment on a pu en arriver là et si on ne ferait pas mieux d’arrêter les frais et de se lâcher.
Si on n’a pas fait fausse route. Qu’on ne s’est pas complètement planté. Si on a été un bon marines.
En fait, ce que nous montre l’épisode -du moins, c’est comme ça que je l’ai ressenti-, c’est l’homme devant son miroir avant de remettre son uniforme. De rempiler. De remettre son œil derrière le viseur, son doigt sur la détente. D’accepter, encore d’avoir le droit de vie ou de mort sur quelqu’un.
Sa remise en question. Est-ce qu’il n’a jamais dépassé les limites ? N’y avait-il pas d’autres solutions ? N’a-t-il pas fait de ce pouvoir une carte blanche ?
Et il remet l’uniforme. Il le remet.
Et nous, on repart pour une 11eme saison. Avec tout un tas de questions, de spéculations et de trucs dans ce genre.

Bon sang, j’overkiff cet épisode. u.u

_________________
Semper Fi
#44


4 personnes ont plussoyé ce message : adrasteaAtlanteEllanahMaya74



Mer 15 Mai, 2013 22:42
Profil
Quartier maître de 2e classe
Quartier maître de 2e classe

Sexe: Homme
Inscription: 25/10/06
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Je suis comme vous, j'ai du mal à comprendre ce que la tête du SEAL vient faire dans l'intrigue, car si j'ai bien compris l'historique du fil rouge :
[Afficher] Spoiler:
1- Eli David et Kazmi (Israel/Iran) cherchent à promouvoir la paix entre leurs deux pays.
2- Bodnar tue Eli pour l'empêcher de poursuivre sa mission de re-concialiation.
3- Les USA qui cherchent à "purifier" le sol américain tue Kazmi via la CIA (Kort ?) en faisant passer ce meurtre pour un règlement de compte de la part d’Israël. Car tensions Israël/Iran = plus de temps au nettoyage du sol Américains.
4- Tête irradié du SEAL = Iran et/ou Israël aurait découvert la supercherie = assassinat du tueur pour que l'on ne remonte pas USA pour le meurtre de Kazmi ?


Mer 15 Mai, 2013 22:55
Profil
Amiral de la flotte
Amiral de la flotte
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 17/11/09
Localisation: Blois France (fr)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Tu oublies une chose : ces derniers mois, on a beaucoup parlé de l'Iran, de ses menaces et de ses centrales nucléaires. C'est probablement pas un hasard, même si la tête du soldat a été expédiée d'Arabie Saoudite.

Et j'ai cru comprendre, moi, que l'assassinat de Kazmi visait à focaliser Iran et Israël sur la traque de Bodnar, pour que la CIA puisse faire tranquillement le ménage aux US, sur une "menace intérieure" (on ne sait pas laquelle). En somme, pendant que les autres étaient occupés ailleurs (Bodnar était censé se trouver en Europe), l'Amérique pouvait faire sa petite salade interne en paix. Rien ne nous dit d'ailleurs que la menace avait quelque chose à voir avec l'Iran ou Israël. Ça pouvait être tout autre chose, du genre un membre haut placé de l'Etat (genre un sénateur) qui se serait sali les mains avec une puissance étrangère ennemie ou, pire encore, avec une faction terroriste. Mais ça, ça devient spéculations, donc j'arrête.

Ce qui est certain, en revanche, c'est que la croisade des agents du NCIS contre Bodnar a tout fichu par terre. Et Parsons en a profité... J'ai beau haïr le personnage, c'est un vrai bonheur de l'avoir à l'écran tellement l'acteur est excellent. :great: "an evil McGee" "McGee Doppelgänger"...

Quant à la tête irradiée... un avertissement ou, pire, une volonté délibérée de nuire... reste à savoir de qui !

_________________
http://www.fanfiction.net/~atlante41

D. : I'm gonna take Tali to Israel to get some answers. Then I'm going to take her to Paris. Ziva loves Paris.
G. : You gotta do what you gotta do.
D. : And you gotta believe what you gotta believe.


Mer 15 Mai, 2013 23:14
Profil Site Internet
Contrôleur général des armées
Contrôleur général  des armées
Avatar de l’utilisateur

Sexe: Femme
Inscription: 17/02/10
Localisation: toujours à l'ouest ... Pakistan (pk)
Message Re: 10x24 "Damned If You Do" (Episode n°234)
Du grand art cet épisode, (revu déjà trois fois) , à voir et revoir tant il est génial par sa construction, le jeu de ses acteurs tous excellents, et par ce qu'il véhicule.

:arrow: revue des points-clefs de la vie de Gibbs sur 20ans, avec Franks qui le pousse à agir dans ses cauchemars et qui le conseille au final,
[Afficher] Spoiler:
les secrets à détruire, une nouvelle vie s'amorce...Gibbs brûle ses dossiers, redevient sniper...


:arrow: solidarité, par l'ensemble de l'équipe.
-ascenseur avec Vance;
-
[Afficher] Spoiler:
démission des trois agents au final pour endosser responsabilité, protéger Gibbs.

-Vance qui se démène pour alléger les charges contre Gibbs
[Afficher] Spoiler:
destruction du rapport d'Abby


:arrow: l'émotion
[Afficher] Spoiler:
scène forte Ziva/Gibbs cabane quand il élève la voix et reproche à ses agents d'avoir enquêter sur Parsons; Ziva crie son attachement à lui, à eux "sa famille"...

[Afficher] Spoiler:
jolie scène Tiva, peut-être la dernière car Tony parle d'ami et un bisou sur le front quel symbole !


:arrow: l'humour noir de Chegwidden ("où est ma tasse de thé mon garçon ?": trop génial !)
Détente avec Tim qui évolue, il a une copine....
Tony moins lourd que d'habitude il évolue bien. :great:

:arrow: retour de l'espionnage
[Afficher] Spoiler:
affaire Kazmi/David/Bodnar/CIA
les face à face Vance/Morrow sont très riches et promettent pour la S11.


Quant au final, une mise en bouche de la saison11, un tir et quatre mois à expliquer ! :wink:

Final éblouissant ! Best épisode final ! :great:
Bravo ! :yahoo:

J'ai adoré ! :)

_________________
"La beauté est un miracle de l'instant" Hafid Aggoune.

32863

Je suis Charlie.


1 personne a plussoyé ce message : FanCec



Jeu 16 Mai, 2013 07:10
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 42 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron